Une semaine en Italie // Visiter Gênes

Comme plusieurs années, j’aime passer les vacances d’avril en Italie ! L’an passé, nous avions fait les Cinq Terres et Florence/Pise et cette année, nous nous sommes installées pour les vacances de Printemps à Gênes.

Ce que j’ai aimé, pour commencer !

Le goût de l’Italie, le soleil, la chaleur, la mer, la gastronomie et la gentillesse des italiens. Les maisons colorées, l’architecture intéressante et variée, qui nous émerveille à chaque fois qu’on lève les yeux. La Via Grimaldi (classée UNESCO) vaut le détour et mérite d’y perdre son temps, la Via XX Septembre, pour faire du shopping. Les ascenseurs/funiculaires sont chouettes à faire pour profiter d’une vue en hauteur sur le mer (attention, sortit du « chemin » classique touristique, il n’y a rien à manger/voir de fou… On a du marcher pendant près d’une heure et rebrousser chemin pour trouver un restaurant, en hauteur il n’y a pas grand chose à apprécier, mis à part la vue).

Le quartier de Bocadasse au bout de la ville (facile en bus), une plage et quelques restaurants, mais surtout des ruelles où se perdre et ensuite, plusieurs plus grandes plages. C’était très agréable, beaucoup moins de traffic qu’au centre ville, un vrai goût de la Dolce Vita italienne !

Ensuite ce que j’ai moins aimé…

La ville dégueule de traffic (aérien, maritime et routier) et c’est épuisant, stressant, polluant et donne une mauvaise image de la ville. Face à la mer, c’est un défilé de paquebots de croisières, de bateaux de milliers de containers, des traînées de fumée noire au dessus de leur passage. ça fait froid dans le dos et pour la Planète.

Pour le côté pratique, les transports dans la ville sont hyper compliqués. On prend vite le coup de main, mais franchement, il n’y a pas de plan du réseau et c’est souvent au petit bonheur… Téléchargez bien l’application avant de partir et ne comptez pas sur le Wifi de la ville, impossible de s’y enregistrer ^^

Dans les choses à voir, le Mercato Oriental, qui m’ finalement déçue : des prix très très élevés, des mouches sur les viandes, des gens qui fument à l’intérieur du marché… Bref pas fou. Celui de Carmin était fermé pour rénovations, ce qui enlève tout l’intérêt de visiter le quartier…

Malgré le fait que la ville soit grande et importante surface maritime, touristique etc… J’ai trouvé qu’on faisait largement le tour en deux jours (un à se promener en vieille ville/port et un pour la plage de Bocadasse) et que ça suffisait largement. A mon avis, il vaut mieux passer plusieurs jours dans les Cinq Terre et Portofino, ou dans des villes plus calmes de la côte.

Et en famille ?

Je suis partie avec ma fille, alors âgée de 5 ans, j’avais pris une poussette canne (elle avait à ce moment là, le bras cassé et fatiguait vite), ça été pratique quand il fallait la canaliser à côté du traffic. Mais pas nécessaire sur le Corso Italia qui lui est bien aménagé, et dans les ruelles pleines d’escaliers. Dans les restaurants, tout le monde est très gentil avec les enfants; les gens laissent les places dans le bus pour eux etc… C’est une ville très kids friendly ;) Elle a bien sûr aimé manger des glaces, des pizzas et se baigner dans la mer/faire des châteaux de sable ! Aria aime l’Italie, et demande souvent à y retourner, donc je pense que cette année encore, ça lui a plu !

On a passées de bonnes vacances et c’est toujours un plaisir de profiter de l’Italie pour nous ! Des bisous !

Robe COS kids – Baskets Veja via Shoes.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *