Quand je serai vieille

look-gris-rose-1

L’autre jour à mon travail, j’ai du habiller des Mamies d’une soixante dizaine d’années, qui partaient faire une croisière autour du monde, durant plusieurs mois, entre meilleures amies d’une vie. Avec ma meilleure amie, je suis partie à Londres, puis Barcelone, surement Amsterdam l’hiver prochain… Mais ces Mamies elles avaient l’air tellement heureuses, tellement libres! J’ai adoré les rencontrer et partager quelques minutes de leur vie. Elles avaient l’air si heureuses de partir qu’entres filles, si souriantes, si heureuses tout simplement. Que ça m’a fait tilt…

 

Qu’est ce que ça peut faire si je ne suis pas le schéma idéal actuellement? Qu’est ce que ça peut faire qu’on me reproche de tracer ma vie sans me retourner ni même perdre du temps à pardonner? Qu’est ce que ça peut faire? J’ai envie de profiter. Profiter jusqu’à que je sois vieille, jusqu’à crever! J’ai envie d’avoir le souffle coupé de vivre. Des courbatures aux abdos de rigoler.

 

Ma vie n’est pas qu’un amusement perpétuel, j’ai des responsabilités; je suis jeune maman, mais qu’importe je ne perds pas une bonne raison de rire comme une dinde, de rire fort si j’en ai envie ou simplement de profiter de la joie que m’offre ma vie maintenant, telle qu’elle est. Je suis jeune, même si je flippe de mes 30 ans qui arrivent dans quelques années, mais qui arrivent quand même. Je suis jeune, des fois je porte des jupes trop courtes, des decoltés trop plongeant et je m’en fiche. Je ne le ferai plus quand je serai vieille, comme me disent mes clientes « vous avez encore le corps pour, profitez en! ». J’aimerai arriver à un vieil âge, et avoir encore toute ma tête et tout mon corps, une vie paisible pour pouvoir profiter de visiter le monde, et vraiment apprécier. J’ai déjà fait un trait sur mon grand rêve de partir au Vietnam, j’ai du me rendre à l’évidence, je ne suis pas assez forte pour partir à l’autre bout du monde et laisser ma fille ici. Je vais patienter, rêver encore et partir avec elle une fois qu’elle sera plus grande. Ce n’est que repousser. Depuis quelques temps, je me sens vraiment plus apaisée, libre et en paix avec moi même, c’est un cheminement, une bataille, des petites victoires pour avancer. Mais ça fait du bien. Des bisous!

look-gris-rose-2look-gris-rose-3look-gris-rose-4look-gris-rose-6look-gris-rose-7

Veste Only via Shoes.frRobe Vero Moda – Chaussures Isabel Marant – Pochette New Look

Vous aimerez aussi :

2 Comments on “Quand je serai vieille”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *