Kids // 10 Gestes simples pour en faire des petits écolos!

L’avenir de la Planète m’importe, et je trouve encore plus important de faire prendre conscience à ma fille, de la chance qu’elle a d’être accueillit sur la Terre. Donc de lui montrer comment en prendre soin, et lui montrer du respect. Alors aujourd’hui, on parle de quelques gestes simples que je demande à Aria, ou que je lui fais faire depuis plusieurs mois, ou depuis toujours pour certains, et du haut de ses trois années de vie, elle y arrive et en est largement capable! Voici mes conseils pour faire de votre petit bout un futur écolo, responsable de sa Planète!

  • Eteindre la lumière quand on quitte une pièce, c’est quelque chose que je demande à Aria depuis qu’elle peut le comprendre… Et pour cause, je ne le supporte pas. Donc elle a un petit tabouret, un petit banc, ou même son siège de piano, elle monte dessus et éteint sa chambre dès qu’elle a fini.
  • Avoir un compost (je vous parlais du mien dans cet article) et leur faire comprendre que certains déchets se gardent pour faire de la terre. Je trouve que la symbolique prend tout son sens au Printemps, lorsque l’on récolte la terre créée pour en mettre dans les plantations!semer-avec-les-enfants
  • Faire planter des plantes aromatiques, si vous n’avez pas la main verte, ou des légumes/fruits, même si votre balcon! J’aime beaucoup l’idée de faire apprendre le processus de création d’une plante, au moins ils se rendent compte des étapes et du temps que ça met. Du coup, les petits abiment pas les fleurs au parc par exemple, ils ont conscience du temps que ça a pris pour exister. Ils peuvent apprendre la patience, le respect des plantes et surtout ce que ça demande en entretien quotidien. ça les aide aussi à penser à quelqu’un d’autre, à prendre soin de quelqu’un. Et quelle joie sur leurs visages ensuite, quand les plantes poussent!
  • Vendre des jouets, pour en acheter d’autres. Depuis ses 2 ans, je demande à Aria de faire du tri, avant Noël (car son anniversaire suit Noël) pour faire de la place, pour les mettre en vente et rendre heureux un autre bébé car elle n’en a plus besoin. Désormais, à 3 ans passé, c’est elle qui vient me voir en me disant « on peut donner à un autre bébé, j’ai plus besoin, moi je suis une grande fille« ! Je trouve ça vraiment chouette, elle a conscience que les choses peuvent avoir une deuxième vie. Dans ce cas là, je mets l’argent gagné dans sa tirelire à elle. D’ailleurs, elle s’éclate à mettre « le sous » dans la fente et de ne plus pouvoir le prendre ahahafaire-jardin-avec-enfants
  • Faire ses propres yaourts. Je fais mes yaourts depuis plus de deux ans, elle m’a toujours vu faire et sait désormais les faire. Elle vient d’elle même les faire avec moi, en me demandant « je peux t’aider »! Alors on compte chaque louche à mettre dans un yaourt, et on compte les yaourts au total. Elle appuie sur le bouton, leur dit « Bonne nuit » et le lendemain matin, elle est trop contente de les mettre au frigo et de pouvoir les manger le midi. Je ne sais pas si vous les faites vous même, mais ça prend montre en main 5 minutes, ça coûte même pas 20 euros l’achat d’une yaourtière et ça évite tous les déchets non recyclables de chaque pot de yaourt industriel.
  • Apprendre le tri des déchets. Ma fille sait que nous avons plusieurs poubelles : la classique, la jaune et le compost. Je lui apprends à faire le tri et des fois elle jète des choses sans même me demander, car elle sait que c’est dans la jaune!
  • Utiliser un moyen de transport écologique. Je ne prends ma voiture que lorsque j’ai des grands trajets à faire. Globalement pour les 5 kms autour de moi, je prends mon vélo avec Aria derrière, ma trottinette double (la Funbee vous vous rappelez?!), ou le vélo d’Aria. Je lui apprends à utiliser autre chose que la voiture, à faire des économies d’énergie la-dessus. Tous les matins elle m’emmène au tram à pieds (accompagnée bien sûr!), elle me dit au revoir quand le tram part. Si bien qu’aujourd’hui, et depuis ses deux ans et demi, elle sait faire du vélo toute seule sans petites roues, sur des longues distances du style 5 kilomètres, et je suis bluffée! velo-enfants
  • Mettre son goûter dans son « bento ». Un bento et un tupperware utilisé dans les pays asiatiques pour mettre tous les repas, avec des compartiments ou des étages pour délimiter le salé du sucré par exemple. J’en ai plusieurs boites à étages que je prends pour mon repas du midi, alors quand on va goûter quelque part, je lui prépare son bento aussi, avec des fruits et du gâteau maison, ainsi que sa gourde isotherme. Comme ça, on ne crée pas de déchets, parce qu’il n’y a rien de pire que les gâteaux industriels emballés individuellement et une petite bouteille d’eau par jour.
  • Utiliser des savons solides. Quand on compte le nombre de bouteilles de shampoings, gel douches, gommages, et autres, ajoutés à ceux là, ceux des enfants, ça monte vite pour une famille! Moi j’ai appris depuis quelques mois à Aria a utilisé toute seule son savon solide et elle adore!
  • Créer des activités avec de la récup : rouleaux de papiers WC, pommes de pin, feuilles recyclées etc… J’ai d’ailleurs pu recevoir deux livres aux Editions L’inédite, pour réaliser des créations faciles avec des matériaux recyclés ou des ballons. Aria adore les feuilletés et ça me donne pleins de bonnes idées! Rouleaux de papier toilette & carton, de Natacha Seret // Ballons sculptés, de Naine Chauvin

gestes-ecolo-enfantsMalgré tous les conseils que l’on peut donner aux enfants, je pense malgré tout que la meilleure façon de leur faire prendre conscience qu’il est nécessaire de respecter la Planète, c’est de montrer l’exemple

Alors, ça vous donne envie de montrer quelques gestes à votre enfants? Que lui faites vous déjà faire? Des bisous!

Vous aimerez aussi :

4 Comments on “Kids // 10 Gestes simples pour en faire des petits écolos!”

  1. 20 euros la yaourtière… ça dépend laquelle. Je sais bien que ce qu’il faut c’est simplement une étuve et une température constante dans une fourchette de quelques degrés et certains s’accomodent très bien d’un four ou d’une yaourtière premier prix mais en poussant un peu on peut aussi faire des gâteaux et des fromages frais. Pour nous, la montée en gamme valait le coup et on est ravis.

    1. Oui en effet, on peut se satisfaire d’une yaourtière premier prix comme moi, ou vouloir plus d’utilité avec un modèle plus complet :)

  2. Génial cet article ! Que du positif ! Je ne peux qu’être d’accord sur l’importance de montrer l’exemple et d’ancrer en eux des habitudes respectueuses.
    J’ai moi-même grandi avec une maman « écolo » et les gestes qu’elle m’a transmis sont devenus mes réflexes, tandis qu’ils représentent un effort pour d’autres de ma génération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *