Zéro déchets // Avoir son potager et son compost

potager-campagne-2

En 2017, je serai encore plus engagée pour faire des petits pas en plus pour moins détériorer ma Planète, celle que je laisserai à ma fille. Depuis 2016, une grande partie de mes changements se sont orientés vers le zéro déchets. Je compte bien continuer dans cette voie et surtout, avec mon déménagement et habitant en étage auparavant, je n’ai pas eu la chance de m’occuper dignement de mon potager, puisque désormais j’habite en plein pied avec une grande cours et un potager! Pour moi l’amoureuse des légumes et des fruits, je suis plus que ravie d’avoir mes légumes ultra frais chez moi! ça fait vraiment campagnarde et pourtant j’habite bien en ville ^^

 

J’ai donc mon potager, je n’ai pas pu bien m’en occuper cet été, mais sur la fin d’été, j’ai réussi à récolter énormément de tomates cerise, de tomates, ou encore de framboises pour ma fille qui adore ça et qui les cueille à même les pieds! Quelques fraises et des poivrons. A côté de ça, je vous ai parlé quelques fois par ci par là, j’ai mon compost depuis 2012. Hors avec le déménagement je n’ai pas pu profiter du terreau qu’il m’avait fait, j’ai déménagé « l’emballage » mais pas les « déchets » qui étaient encore dedans, et lorsque je suis arrivée dans le nouvel appartement avec un jardin à l’abandon, je n’avais pas de bonne terre à mettre pour améliorer le rendement des récoltes. J’ai fais une concession sur mon potager 2016, me disant que j’aurai bien ce que j’aurai tant pis, l’année prochaine, je donnerais TOUT!

 

Donc j’ai déménagé mon compost, je me laisse tout l’hiver pour fabriquer du bon terreau pour redonner vie à mon potager d’environ 6m carré… Mais pas seulement! Il y a tout un espace abandonné que je pourrai aussi aménager pour agrandir mon potager, exposé plein sud et franchement, j’ai envie de relever le défi! J’ai retrouvé des vieux livres sur le jardinage des années 50, avec les conseils écrits de mon Grand Père dedans, pour ne pas utiliser l’engrais et favoriser des astuces naturelles pour empêcher les limaces de manger les pieds par exemple! Bref, c’est un beau projet pour l’été 2017, qui va se jouer durant l’hiver aussi, pour préparer les terrains et apporter la bonne terre pour le Printemps.

 

Je ne vous avais jamais parlé de mes petits légumes ou de mon compost par ici, mais j’ai vraiment envie que mon blog me corresponde à 100%, et ce côté écolo/nature, c’est moi depuis toujours! J’ai commencé mon compost en 2012, après avoir rencontré une personne qui m’avait tout expliqué, comment bien faire, que mettre à l’interieur, en quelle quantité, ça m’avait beaucoup intéressée et 4 ans après, j’adore toujours autant composter et expliquer aux gens comment je fais pour qu’il n’y ai pas d’odeurs par exemple J’aime pour le fait de créer quelques choses avec des déchets, mais aussi de réduire considérablement mes déchets. Je sais que j’ai de la chance d’avoir un si grand compost, de vivre avec de la terre pour pouvoir le mettre dedans, mais il existe des composteurs d’appartement, et moi j’adore l’idée! Si vous avez des questions, j’adore parler de mon compost, de mon potager, je pourrai vous parler de l’évolution de mon projet et vous présenter tout ça durant l’été 2017 ^^ Des bisous!

potager-campagne potager zero-dechet-compostpotager2

Vous aimerez aussi :

7 Comments on “Zéro déchets // Avoir son potager et son compost”

  1. Bonjour Emilie! Je relisais cet article car je viens d’acheter un compost et j’ai hâte de l’installer, je reprenais un peu tes conseils! J’adore jardiner, j’ai un petit coin de jardin que j’entretiens avec ma fille et c’est agréable de pouvoir cueillir nos propres tomates, haricots verts… Comment se passe ton projet jardin pour 2017? Que vas-tu cultiver cette année? Bon week-end! ;-)

    1. Ah super! Tu vera le compost c’est cool et surtout, ça supprime pas mal de déchets! En 2017, j’agrandis de 6x la surface de mon jardin donc autant te dire que je ne sais pas encore ce que je vais planter mais je vais encore plus en profité que l’été dernier! Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *