Zéro Déchet // Savon maison

Depuis le début de l’année, je rêvais d’avoir le courage de me lancer dans la fabrication de savon maison. Ne maîtrisant rien de la saponification à froid, je me suis documentée pendant de longues semaines avant d’avoir envie de me lancer, de faire un premier essai complètement raté qui est aujourd’hui dans mon « pousse-pousse » à la salle de bain ahhaa; puis de me lancer enfin.

Mais j’y suis arrivée, et je dois avouer que ça m’a rendu très fière de moi… Je ne sais pas comment l’expliquer, mais je crois que j’ai atteint là mon graal dans mon cheminement vers le zéro déchet. Je n’utilise plus de gel douche ou shampoing en flacon, j’utilise désormais que du solide, et depuis peu, du solide que j’ai crée moi-même. Même ma fille est une adepte, elle dit que mes savons sont les plus beaux ahhaa #MamanFière même si pour sa peau fragile de bébé, je préfère alterner entre savon pour enfant, plus gras, et mes savons maison.

J’ai utilisé une recette de base avec de l’huile de coco et de l’huile d’olive, que j’ai ensuite agrémenté différemment pour donner d’autres utilités à mes savons. Je me lancerai dans d’autres recettes que j’ai pu étudier dans le livre Je créé mes savons au naturel aux éditions Terre Vivante, qui m’a été de super conseils.

Le blanc est avec cette base, puis de l’huile essentielle de Tee Trea. Les roses avec de l’huile essentielle de rose et de l’argile rose, et les noirs sont exfoliants aux graines de lins et au café. Quant aux verts, ils sont à l’argile verte et à l’huile essentielle de Tee Trea.

J’ai acheté quelques moules en silicone dont des troués pour pouvoir les suspendre dans la douche, avec une cordelette. Je trouve l’idée vraiment sympa! Ils ne sont pas parfaits, et c’est bien ça que j’appréci, ils font très artisanal/handmade et authentique!

J’ai vraiment envie de vous balancer à travers cet article, une vague d’ondes positives et surtout de motivation pour vous lancer dans des projets qui vous tiennent à coeur, mais pour lesquels vous hésitez encore. Je ne pourrai décrire correctement l’émotion que j’ai ressenti lors de la première fabrication réussie de mes savons, un tel sentiment de fierté que j’ai peu de fois connu auparavant. ça me semblait insurmontable en janvier, faisable en juin et puis en août j’étais très fière de cette réussite! Il a fallut attendre plus d’un mois pour la cure, désormais je peux les utiliser et en donner à mes copines, et ça me met vraiment le sourire. Je ne sais pas si c’est créer ou créer des savons, mais j’ai adoré ce sentiment et je me suis déjà mis des autres défis à réaliser pour avancer encore et m’enrichir personnellement de mes victoires. Alors, peut importe le sujet, LANCEZ-VOUS!!! Des bisous!

EnregistrerEnregistrer

Vous aimerez aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *