Consommer moins et mieux, mes astuces!

Un article plus sérieux aujourd’hui pour vous donner mes petites astuces pour mieux consommer, moins mais mieux et surtout, pour utiliser plus longtemps les produits, en être satisfaits et vous entourer d’un univers qui vous corresponde à 100%.

 

Lorsque l’on a que des choses qui nous conviennent et qui sont ultra fonctionnelles dans notre univers, on est content de les utiliser, de les posséder et on se rend compte que l’on est plus heureux dans la vie en général. Si je ne me débats pas avec mon grille pain tous les matins, je commence la journée avec le sourire. Si je bois un très bon café en grain, ça me donne le sourire. Et un sourire, plus un autre, plus une autre pas positif et c’est une spirale positive qui s’empare de nous!

 

Je suis quelqu’un de très positive à la base, même dans les coups durs, j’essaye de me rappeler les choses positives à prendre, j’essaye de ne pas me laisser aller au négatif qui revient très trop facilement constamment.

 

Depuis que j’ai lu le livre de Marie Kondo, j’ai fais énormément de tri dans ma vie, dans tous les domaines. Des relations toxiques, au matériel qui ne fonctionne pas correctement, aux choses qui ne me plaisaient plus. Après plus d’un an de tri, j’ai beaucoup moins de choses, je possède beaucoup moins, je ne m’attache plus du tout au matériel, je n’ai pas peur de demander un appareil à crêpes pour une soirée plutôt que de courir en acheter un. D’une manière générale, j’achète beaucoup moins, j’ai fais de grosses économies et ça me permet de me faire plus plaisir sur des belles matières, des belles coupes, des bons produits à manger, bio et local, pour voyager plus souvent. Voila comment je fais au quotidien pour consommer moins, mais mieux!

 

Valoriser le Made In France

Comme le dis si bien la pub pour l’artisanat, je n’ai plus envie d’acheter à l’autre bout du monde, mais plutôt au coin de ma rue! La France, les français regorgent de bonnes idées dans tous les domaines, de savoir faire, et c’est ça que j’ai envie de valoriser. Alors oui, cet été je me suis acheté une jupe et un top Aurélie Malau #madeinfrance j’en ai pour 90€ MAIS je les ai porté tout l’été, je n’ai eu que des compliments dessus car très originaux et pas vu partout, et surtout, moi je les adore pour leur confort et leur qualité. Ils sont encore niquel après une saison! Alors je les porterai plus longtemps dans le temps, même si ça m’a coûté plus cher sur le moment, je les mettrai plusieurs saisons encore, ils ne seront pas déformés/délavés au bout de 4 lavages. Je n’aurai pas à racheter plus vite de nouveaux habits.

 

jupe-longue-aurelie-malau-9

Jupe Aurélie Malau

Manger mieux, moins et de meilleure qualité

Manger est pour moi très important, depuis que je mange mieux, mon corps me le rend très bien : fini les boutons de fièvres à répétition depuis que j’ai supprimé le gluten de ma vie! Fini les fringales, même si j’ai toujours été une grosse mangeuse le midi, et picoreuse les autres repas ^^ Fini les coups de fatigue. J’écoute mon corps, je me soigne en mangeant. Si je trouve que je suis un peu fatiguée, qu’il me faut reprendre des forces, je fais le plein de graines de chia/lin/tournesol dans mes yaourts maison et je sens déjà que j’ai plus de pep’s!

box-decouverte

 

Concrètement pour moi manger mieux et surtout local est important! J’ai fais le choix à la rentrée de septembre de manger moins de viande, mais de bien meilleure qualité. J’ai découvert la Table des Eleveurs, un principe de vente direct des éleveurs au choix, et aussi une box de découverte! Oui oui! ça parait dingue, mais j’ai reçu une box découverte contenant plus de 4 kilos de viande pour 63€ et ça m’a fait ma viande locale et de très bonne qualité pour le mois entier. J’ai congelé certains morceaux, j’ai mangé les autres les jours suivant. Honnêtement j’ai été très surprise par cette box, ce principe, ces éleveurs qui ont eu une super idée! La qualité de la viande était dingue, très savoureuse et pour moi qui n’aime pas trop la viande en général, je me suis régalée. Valoriser les bêtes de notre pays, la viande en vente direct depuis les éleveurs, c’est le futur, en tout cas pour moi! Le prix au kilos est hyper intéressant, la viande vient de France et peut être livrée partout dans le pays, les animaux sont différents (boeuf, poulet, porc…) et l’on peut même passer des commandes à plusieurs pour ne pas payer de frais de port. Pour moi c’est une super alternative, dommage que les éleveurs près de chez moi n’aient pas eu cette idée, parce que j’adore!

 

legumes-ferme

 

Dans le même esprit que pour la viande, je vais directement à la ferme pour acheter mes légumes! Je vais dans une ferme près de chez moi, d’agriculture raisonnée, Les Jardins de Laura et j’adore ces moments avec ma fille. D’autres fermes proches proposent aussi des yaourts/flans/beurre locaux et je fais le plein pour la semaine à chaque fois. En général, même si les légumes et fruits sont un peu plus chers, je suis toujours surprise qu’ils se tiennent très bien pendant une semaine voir deux. Ce qui n’était pas le cas des légumes que j’achetais en grande surface, ou encore moins au marché. Pour moi c’est le bon compromis parce que j’ai le temps de les manger, je jette beaucoup moins qu’avant, voir plus du tout.

Arrêter de surconsommer

Le changement principal dans toute cette démarche moins mais mieux, sur tous les domaines, c’est surtout d’arrêter d’acheter neuf, ou ce dont on a pas besoin. J’ai souvent répondu « je n’en ai pas besoin, merci :) » sans frustrer les gens. Faire la liste de mes envies, de mes besoins, y répondre je trouve cela normal. On est en 2016, je travaille, je gagne de l’argent, j’ai le droit de vivre sans grosses « carences » matérielles ou autres. Mais tout cela est très raisonné désormais. Je n’ai pas besoin de 50 casseroles, de 30 tasses, de 392 paires de chaussures, de 28 chemises bleues en jean etc… J’essaye d’avoir un modèle qui me rend plainement heureuse et satisfaite. Par exemple ce matin, j’ai mis à la poubelle une poêle. Depuis le temps que je l’avais, depuis le temps qu’elle a toujours accroché, depuis le temps que je l’utilise et que je me dis que c’est une merde finie… J’ai stoppé ce désarrois de ma vie, je l’ai mise pour la déchetterie, et basta! J’en ai d’autres, qui n’accrochent pas, qui ne m’énervent pas à chaque utilisation, et c’est celles ci que j’ai envie d’utiliser!

 

J’ai donc arrêter de surconsommer et aussi arrêter d’entasser inutilement. J’ai été une grande stockeuse, et je pense que c’est mon gros point faible : j’ai peur de manquer. J’ai peur de ne pas avoir assez d’argent pour quelque chose donc je stocke. Sauf que si 4 guerres passaient sur mon chemin, j’aurai encore des réserves ahhaa ça fait maintenant plus d’un an que je n’achète plus, que j’utilise ce que j’avais stocké et je me dis que c’est dingue tout ce que j’ai entassé…

J’ai vendu énormément de meubles, de vêtements, pour réduire au maximum. Maintenant j’ai l’impression de me prendre la société de surconsommation dans la figure lorsque je vois le nombre de vêtements trop petits de ma fille! Est ce que j’avais besoin de recevoir tout ça? Est ce que je lui ai mis au moins une fois? Qu’est ce que j’en fais désormais? ça me prend de la place, du temps pour trier etc…

Acheter d’occasion

Mais dans toute cette démarche de moins, de vider, j’ai aussi parfois envie de quelque chose et je regarde à l’acheter d’occasion. Mon cercle d’amis, le bon coin, les brocantes, les bourses de puériculture pour les habits de ma fille bref, si j’ai besoin, je ne me prive pas. Mais je regarde d’abord comment ne pas surcharger la planète d’un objet qui ne sert pas à quelqu’un d’autre!

 

J’espère que cette petite liste vous aura donner des idées, n’hésitez pas à commenter pour qu’on se donne tous un petit coup de main :) Des bisous!

Vous aimerez aussi :

4 Comments on “Consommer moins et mieux, mes astuces!”

  1. Très bon article, très intéressant ! Je débute dans le minimalisme, j’ai déjà fait pas mal de tri dans ma maison, mes papiers et « des relations négatives « … et c’est vrai que ça fait du bien! Ça allège aussi bien matériellement que mentalement! Au niveau de la nourriture, l’arrivée de ma fille m’a fait prendre conscience de faire plus attention à ce qu’on mange, et j’essaie de faire le plus sain possible… Tes idées vont d’ailleurs bien m’aider, merci pour tous ces conseils! Bonne journée!

    1. Je te souhaite de t’épanouir encore plus dans ce cheminement :) Aussi bien positif pour la Planète, les personnes et les enfants! Bisous

  2. Bonjour,

    Encore un article très interessant. Cependant, je vais me faire un peu la mouche qui dérange. Tu souhaite mieux consommer, tu fais (as fait?) de gros efforts pour cela et c’est tout à ton honneur mais alors pourquoi consommer des graines de chia qui viennent de très loin alors que tu pourrais trouver je crois dans l’ensemble des légumes, fruits à coques et secs, fruits, viandes…. que tu consommes l’équivalent nutritionnel?

    C’est juste une question qui me turlupine : parce que la démarche est vraiment concernée et altruiste mais pourquoi ne pas chercher un équivalent (ou en mélange) pour certains produits?

    Si tu me dis parce que j’aime ça c’est OK , hein?!! :-) Je cherche juste à comprendre pourquoi faire un article aussi pointu sur la consommation locavore et donner pile un exemple de produit qu’on doit importer de très loin.

    De même, j’ai une autre question, dans les fruits et légumes que tu consommes, ne te lasses tu pas au fil du temps des « mêmes légumes »? Ou tu te « contentes » de ceux-ci parce qu’ils sont locaux et de saison?

    Merci

    1. C’est justement pour ce genre de partage que j’aime avoir un blog <3 Merci pour ta réflexion, pour te répondre le plus honnêtement possible, je ne m’étais pas rendu compte du chemin que parcouraient mes petites graines de chia ^^ J’essaye de consommer hyper local et français et c’est vrai que les graines de chia sont un opposé… Dont je n’avais pas conscience tout bêtement! Pour moi, si j’y trouve dans ma supérette bio, c’est que c’est pas une catastrophe pour la planète, et donc je consomme un peu « à l’aveugle », en toute innocence, sans chercher la provenance de chaque produit en détail. Merci de m’avoir appris ça et je ferai plus attention à l’avenir. Après je suis consciente aussi que la France métropolitaine ne sait pas tout faire et que si j’ai envie d’un ananas, ou d’autre chose, ça va devoir venir d’ailleurs. J’essaye de me satisfaire des produits de saison et locaux, je n’ai pas l’impression de manger toujours pareil car j’adore cuisiner et découvrir de nouvelles recettes! Il est très rare que je réalise deux fois une même recette d’ailleurs! Je suis toujours à chercher autre chose, mieux, autrement etc… Voila j’espère avoir répondu au mieux à tes questions ;) Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *