Bilan // Ma vie sans gluten

Des fois la vie nous montre le chemin, une issue sans même qu’on le soupçonne et beaucoup de choses changent d’elles même. C’est exactement ça qu’il s’est passé pour moi et mon approche du sans gluten. Il faut savoir qu’à la base j’adore les pâtes, me faire des pizzas maison et que je ne considérais pas particulièrement le gluten mauvais pour moi…

J’avais dis en 2016, je m’occupe et résout un de mes plus grands problèmes de santé : à savoir que j’avais des boutons de fièvre, très très régulièrement. Ma peau était en éruption constante, sur le décolleté, le dos ou encore le visage. Si bien que mon dos était devenu un grand complexe, que je ne portais pas de vêtements « ouverts » dans le dos, sans me faire tartiner de fond de teint tout le dos… ça me rendait triste, moche et surtout, ça me faisait très mal et me fatiguait. Je ne savais pas d’où ils venaient, je ne comprenais pas. J’ai tout essayé : traitement antibiotique contre le zona, qui m’a espacé mes crises d’herpès simplement, l’huile essentielle de niaouli qui a été mon meilleur allié, la crème activir, les recettes maison de Grand Mère bref…

 

Mon medecin m’a alors dit une phrase qui a tout remis en question : « si le soucis ne vient pas de votre intérieur, c’est qu’il vient de l’extérieur« . Autrement dit, ce que je mange. Et j’ai fait alors le point sur mon alimentation. J’ai réfléchis à tout ça. Moi qui ne mangeait que 2 fois maximum au fast food par mois, qui mangeait sain et local, je ne comprenais pas. Je ne comprenais pas pourquoi MOI qui mangeait correctement, pourquoi et comment tout cela pouvait être causé par mon alimentation, alors que les 3/4 des gens autour de moi s’empiffrent chez Ronald plusieurs fois par semaines… Et il m’a conseillé de faire des tests. Un mois sans gluten, un mois sans lactose, peut être que j’allais trouver mon soucis et régler mes problèmes de santé par la même occasion.livre-intolerance-gluten-lactoselivre-intolerance-gluten

J’ai donc commencé début mars, le défi de manger un mois sans gluten. Je me suis beaucoup renseignée sur la question, les avantages et inconvénients d’un tel régime, notamment avec le livre Intolérances alimentaires, sensibilités, allergies aux Editions Terre Vivante, pour comprendre et vivre avec sans que ça soit un soucis.

Et là… Ma vie a changé!

 

Non, je n’en fais pas trop! Tous mes soucis sont partis… Et j’ai décidé de plus m’informer sur le sujet et de continuer ma vie désormais sans gluten. Non pas par intolérance, mais par choix!

 

Concrètement, qu’est ce que ça à changé pour moi? J’ai une plus belle peau, un joli teint au naturel, il m’arrive d’avoir plusieurs jours consécutifs aucun bouton sur le visage, ça peut paraître ridicule pour certaines mais quand on à 26 ans et qu’on a la peau acnéique d’un ado, ça rend triste et c’est lourd au quotidien. J’ai quasiment plus de boutons dans le dos. Et je n’ai pas eu de boutons de fièvre depuis que j’ai supprimé le gluten de mon quotidien! Honnêtement je revis… On me demande souvent si les « contraintes » du sans gluten en valent vraiment la peine. Pour moi c’est un grand oui sans hésiter une seule seconde! Et par dessus tout, je DORS! Je dors des nuits entières, d’une traite… Ce qui ne m’était jamais arrivé de ma vie! Moi qui me réveillait 4/5 fois par nuit minimum, avec de grosses difficultés pour me rendormir. Clairement je ne reviendrais en arrière pour rien au monde! Je suis tellement plus heureuse, je me sens plus jolie et en meilleure forme.

 

En arrêtant complètement ma consommation de blé en général, je me suis rendue compte aussi que je me tournais vers une alimentation encore plus saine et locale, je ne mets plus les pieds dans un supermarché à part pour les couches de ma fille, je prends le temps de me faire des bons petits plats et des petits gâteaux pour la semaine. Toutes mes recettes sans gluten sont ici d’ailleurs!

 

Je n’ai plus la sensation de me priver, et surtout parce que maintenant je ressens vraiment les avantages, c’est vraiment devenue une nouvelle façon de cuisiner, consommer et vivre tout simplement. Ce qui n’était à la base qu’un défi, un jeu, m’a fait prendre conscience de l’importance de ce que je mangeais au quotidien. Alors je ne peux que vous encourager à être curieux des autres modes de consommation, à écouter votre corps et surtout, tout faire pour être bien dans votre peau! Des bisous!

Vous aimerez aussi :

10 Comments on “Bilan // Ma vie sans gluten”

  1. Ta vidéo est super, tu y es toute belle et fraîche :) Ça fait plaisir de te voir autrement que sur des photos (qui sont très bien également). Je suis tout à fait d’accord avec toi en ce qui concerne le fait de consommer autement, essayer de consommer mieux, être curieux, respecter l’environnement, la nécéssité de limiter/éliminer les produits industriels etc. J’ai l’impression qu’on a commencer à s’interroger sur tout ça un peu en même temps ^^ Mon compagnon n’est pas intolérant, mais aussi sensible au gluten et au lactose (disgestion difficile et et sécrétion au niveau de la gorge..), il a donc beaucoup réduit leur consommation (ce qui lui a aussi changé la vie) et par conséquent, je fais aussi attention à cela quand je cuisine.

    1. Merci beaucoup <3 ma meilleure amie est intolérante au lactose alors quand on mange ensemble c'est un peu le casse tête! Mais j'essaye justement de proposer mes recettes ici pour toutes seules comme nous qui devint faire attention à ca! En tout cas merci pour ton com :)

  2. Coucou,je ne savais pas que tu étais sur youtube je l’ai découvert en regardant une vidéo sur le gluten ,donc super je vais aller toutes les voir tes vidéos ,merci à toi ,bisous.

  3. Coucou. C’est fou de voir que cela etait une des causes de tes soucis. Je pense qu’on s’en rend plus compte. On a tellement l’habitude de manger du gluten partout. Dans ta vidéo tu dis que tu as même fait des économies. Comment as-tu fais car en général le bio est en moyenne le double en terme de prix. D’ailleurs certains en jouent alors qu’il n’y a rien de bio dans le produit! J’aimerai bien essayer de réduire le gluten. J’ai pas forcément des problèmes de peau (des boutons quand même alors qu’à mon âge les autres n’en ont plus. J’ai le même âge que toi). Mais j’aimerai essayer de réduire parce que je pense qu’on en mange beaucoup trop. J’ai souvent mal au ventre et j’y ai déjà penser au gluten. Je vais essayer de me lancer. C’est pas évident.

    1. Oui je pense que tu peux essayer de réduire pour voir si déjà tu as eu une amélioration. En terme d’économies c’est surtout que je n’achète plus beaucoup de produits qu elles magasins essayent de te faire croire qu’ils indispensables. Par exemple, toute l’épicerie sec (biscuits, pâtes etc) j’en achetais énormément avant! Maintenant je n’achète plus aucun gâteaux industriels et à 2euros le paquet, ça va vite! Ensuite j’achète très souvent directement au producteur bio donc moins de cher qu’en magasins aussi. Et à côté de ça, j’ai une belle peau donc j’achète moins de cosmétiques pour problèmes de peau, et achète moins de cachets pour soigner mes maux… C’est un tout. globalement, je suis plus riche depuis que je consomme comme ça! Bisous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *