Pourquoi je ne porte plus de vêtements noirs ?

Aux débuts de ce blog, je parlais mode et vêtements. Et puis, à chasser le naturel, il revient au galop : mes envies d’être plus proche de la Nature m’ont fait partager plus de lifestyle ! Néanmoins, la mode reste mon métier et j’ai une facilité à habiller les gens, proposer des combinaisons de couleurs ou de style. Aujourd’hui j’ai envie de partager ici un détail de mon dressing… qui dure depuis 2019 !

Un détail a changé en 2019 !

Aujourd’hui si je cherche une tenue, j’ai plusieurs freins personnels, comme tout le monde. Je pouvais en avoir d’autres avant, mais on apprend à vivre avec soi même et à s’assumer chaque jour. Par exemple, avant je ne montrais jamais mes bras, je les trouvais trop gros. Maintenant, ça m’est égal, je me dis que quand je serai vieille, j’aurai bien le temps de le penser ! Certains ont changé, d’autres évolués, d’autres encore qui ont disparu. Et puis il y a ce point, qui date de 2019… Je n’en ai jamais parlé sur les réseaux ou sur mon blog, mais depuis 2019, je ne porte plus de vêtements noirs sur mon buste. Je n’achète plus de noir depuis le confinement.

Que c’est-il passé pendant le confinement ?

Le noir, ça éteint la lumière que l’on a sur son visage. C’est un fait, bien sûr que cette couleur a d’autres qualités. J’ai longtemps été obligé de porter un uniforme soit noir soit blanc. C’est chic, c’est classe. Mais ce n’est pas moi. Et je l’ai découvert durant le confinement. Comment je m’en suis rendue compte ? J’ai observé que toutes ses journées coincées chez moi à profiter d’être en sécurité avec ma fille, je n’ai jamais mis de vêtements noirs en haut, près de mon visage. Lorsque je suis retournée au travail, j’ai mis par facilité, par habitude aussi peut-être, un haut noir. Et là, la non-lumière sur mon visage m’a choqué. J’ai décidé de ne plus porter de noir près de mon visage depuis ce jour. J’ai compris que si je n’y étais pas obligé par le monde du travail, ce n’était pas moi d’en porter.

Je ne porte plus de vêtements noirs vers mon visage depuis 2019

J’ai décidé aussi de faire avec les vêtements que j’avais, par soucis écologique. J’ai mis en vente sur Vinted beaucoup de pièces noires… Et depuis 2019, je n’en ai racheté qu’une ! Une combinaison noire, parce que j’avais une deadline à respecter au travail et je devais trouver une pièce dans la nouvelle collection. Mais il n’empêche que le noir fuit petit à petit toutes les pièces du haut de mon corps, ainsi que mes robes. J’ai quelques belles robes noires en soie ou en laine, que je m’amuse à porter l’hiver avec un col roulé fin de couleur plus vive.

Je n’ai plus envie d’éteindre la lumière de mon visage

Depuis quelques années, j’ai débloqué des schémas, j’ai compris des choses et j’ai appris à mettre des limites pour pouvoir me respecter et respecter mes valeurs. Je prends en confiance, je grandis, je vieillis chaque jour et je m’approche d’une version de moi-même plus intense, plus vraie et plus saine. Ne plus porter de noir en haut me fait énormément de bien. Je m’accepte moi, comme je suis et j’accepte aussi d’avoir envie d’être pleinement moi, sans devoir éteindre ma lumière ou celle de mon visage.

J’avais envie de vous en parler ici car je n’en parle jamais ailleurs qu’au travail. D’ailleurs, tous mes collègues le savent depuis le temps ! Le noir ne me manque pas du tout, j’ai des leggings, des jupes, mais près de mon visage, ce n’est plus une option envisageable pour moi. Je cherche des couleurs, je peaufine ma colorimétrie pour mettre en valeur toute la lumière de mon visage grâce aux couleurs. Et je dois avouer que c’est assez complexe ! Le noir est facile et le noir est partout ! Mais j’aime cette singularité et à chaque fois que je porte une couleur, j’ai toujours beaucoup de compliments… Chose qui arrive peut en noir ! Et toi, tu portes du noir sans te poser de question ? Des bisous !

One Comment on “Pourquoi je ne porte plus de vêtements noirs ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *